qu’est-ce qu’un diamantaire ?

par | Avr 24, 2022 | Monde du diamant

Les diamantaires, un métier d’exception

Généralement transmis de père en fils, le métier de diamantaire reste l’apanage d’un petit nombre de négociants à travers le monde. Entre confiance et savoir-faire, il exige davantage qu’un apprentissage. On naît diamantaire bien plus qu’on ne le devient. Au sein de grandes familles de diamantaires depuis plusieurs générations, le diamant est souvent une passion. C’est ainsi que le fondateur de Woodeex appartient à la troisième génération d’une grande lignée de diamantaires d’Anvers, l’une des principales bourses mondiales du diamant.

Les négociations du diamant impliquant des sommes importantes sont essentiellement basées sur la confiance. Rappelons d’ailleurs qu’au sein des bourses, une simple poignée de main a le pouvoir de valider les opérations, faites à l’oral uniquement.

De manière générale mais surtout au sein des bourses, le métier de diamantaire implique ainsi la confiance mais également l’exigence de garanties et de garants, ce qui explique qu’il se transmet presque exclusivement au sein de cercles familiaux fermés. Les garants sont ces personnes de confiance qui s’engagent et signent pour le diamantaire. Il s’agit souvent des membres d’une même famille.  En effet, pour pénétrer l’antre quasi sacré des bourses, les diamantaires sont soumis à des contrôles très rigoureux et doivent pouvoir justifier d’un cursus exceptionnel, de recommandations de diamantaires qualifiés mais également de la caution de plusieurs garants.

Le métier complexe de diamantaire regroupe plusieurs spécialisations ou échelons dans la chaîne de production du diamant. On trouve ainsi des diamantaires fabricants, des grossistes, ainsi que des courtiers.

Qu’est-ce que le métier de diamantaire ?  

Le diamantaire se consacre exclusivement au négoce du diamant qu’il achète et vend. Il ne commercialise pas les bijoux mais uniquement le diamant. Il est important de préciser que le diamantaire est un négociant contrairement au tailleur de pierre, également appelé lapidaire, qui lui est un artisan. L’expérience et le savoir-faire du diamantaire se retrouvent davantage dans sa connaissance et sa reconnaissance du diamant.

Il existe de nombreux critères très pointus comme ceux des 4C correspondant aux standards internationaux définis par l’industrie du diamant et permettant d’évaluer la qualité et la valeur de chaque pierre. Cependant, le passionnant métier de diamantaire exige une véritable expertise dans l’évaluation d’un diamant qui va bien au-delà des critères des 4C. Doté d’une formation de gemmologue expert, lui seul est habilité à évaluer un diamant et à en fixer le prix selon une expertise rigoureuse.

Il est important de préciser également que l’achat d’un diamant représente une véritable expérience qui nécessite davantage qu’une maîtrise parfaite des critères objectifs que représentent notamment les 4C. Pour choisir le diamant adapté à la circonstance, à nos critères de sélection, à notre budget et à nos exigences de qualité, l’œil affuté du diamantaire est indispensable pour évaluer l’éclat dans une pierre ainsi que l’émotion qu’elle dégage.

Qui sont les diamantaires fabricants et les Sightholders ?  

Les diamantaires fabricants sont en mesure d’acheter le diamant brut directement auprès des grands groupes miniers comme De Beers, Alrosa ou Rio Tinto, leaders dans l’exploitation et la commercialisation du diamant brut. Ainsi, par exemple, le groupe De Beers, producteur depuis 1888, a pour clients des diamantaires fabricants qui peuvent ainsi acquérir des diamants bruts auprès de la filière marketing du groupe. Les clients de De Beers, appelés les Sightholders, constituent leur stock, soit lors de ventes directes qui ont lieu plusieurs fois par an, soit par le biais de ventes aux enchères. Les ventes directes représentent 90% des ventes du groupe. Lors de ces ventes, les Sightholders sont invités à venir inspecter et choisir la marchandise. Les 10% restants représentent les ventes effectuées au travers d’enchères proposées à 950 acheteurs enregistrés sur une plateforme dédiée à cet effet.

Les Sightholders, qui comptent parmi les plus grands diamantaires, ont ainsi un accès direct à une marchandise tout juste extraite des mines du diamant. Après avoir fait l’acquisition de toute ses pierres, les diamantaires fabricants les font tailler et polir dans les différents pays de taillerie comme l’Inde, la Chine, la Thaïlande ou la Russie, puis ensuite acheminent leur marchandise dans leurs bureaux au sein des bourses mondiales.

Ainsi la chaîne d’approvisionnement des diamants suit des règles précises en passant par différents types de professionnels tout au long de leur parcours depuis l’exploitation minière jusqu’à leur commercialisation aux particuliers.

Quel est le rôle des diamantaires grossistes ?  

Les diamantaires grossistes n’ont généralement pas la capacité ni les moyens d’acheter directement de grosses quantités de diamants bruts auprès des grands groupes miniers. Ils arrivent donc juste après les diamantaires fabricants dans la chaîne de production globale du diamant. Ils achètent ainsi leur marchandise au sein des bourses auprès des diamantaires fabricants ou d’autres grossistes.

Qui sont les courtiers en diamant ?  

Il est fréquent de rencontrer de nombreux courtiers au sein des bourses du diamant. Il s’agit d’agents commerciaux indépendants qui œuvrent au sein des bourses uniquement en jouant un rôle d’intermédiaire entre les différents diamantaires, fabricants et grossistes. Ils touchent 1% de commission sur chacune des ventes auxquelles ils participent.

Quelle est la chaîne d’approvisionnement des diamants ?

Les diamants bruts, achetés auprès des grands groupes miniers puis taillés à l’initiative des diamantaires fabricants sont ainsi directement acheminés vers les bourses mondiales où le négoce bat son plein entre fabricants et grossistes qui y vendent leur stock. Les diamantaires proposent également leur marchandise directement à l’international à des diamantaires négociants, qui eux les revendent ensuite à des fabricants de bijoux, puis à des joailliers détaillants et ainsi de suite jusqu’au consommateur final. C’est ainsi que naît toute la chaîne d’approvisionnement du diamant sur le marché.

Lieu de rencontre incontournable du négoce du diamant, la bourse y abrite les échanges décisifs qui permettront ensuite à tous les diamants du monde de circuler sur le marché entre les différentes mains des fabricants et joailliers jusqu’à l’écrin capable d’illuminer n’importe quel moment.

Avant de franchir une étape supplémentaire dans la chaîne de production, alors que les diamants sont encore négociés au sein des bourses, Woodeex offre à ses clients, de manière inédite, un accès direct à cette étape des négociations grâce à la présence, sur sa plateforme en ligne, des plus grands diamantaires actifs au sein des principales bourses mondiales.

Voici un graphique de la chaine d’approvisionnement du diamant qui permets de comprendre et de comparer le processus Woodeex du processus traditionnel et ainsi de mieux identifier les économies réalisées.

0 commentaires